François Vorpe

Passionnément CROQUE-Mort, ma vie, ma vocation


« Le métier de croque-mort n'a aucun avenir : les clients ne sont pas fidèles »
Paul-Léon Fargue (écrivain français)

Croque-mort : qui peut bien aspirer à exercer cette profession? Quel homme, quel humain peut se projeter un jour dans ce labeur? Les préjugés ont la vie dure, et les croque-morts sont souvent mal considérés en raison de nos propres terreurs face à la mort.
François Vorpe, croque-mort de profession depuis plus de 40 ans -et par vocation d'aussi loin qu'il s'en souvienne- s'était lancé dans la rédaction d'un manuscrit qu'il pensait offrir comme un legs à sa descendance. Poussé par sa famille et des proches, l'idée d'un livre a fait son chemin pour enfin aboutir après 4 ans d'écriture intermittente. Il faut dire que François Vorpe est un boulimique de la vie, un homme aux mille facettes, accaparé par son métier, sa famille et ses passions que sont l'équitation de haut niveau et les spectacles humoristiques.
Son livre vous conduit en terre inconnue, la sienne, mais quelque part la nôtre, un jour?

François Vorpe est né le 18 février 1953 à Sombeval, village du Jura bernois d'où sa famille paternelle est originaire. Il effectue toute sa scolarité à l'école de Sonceboz-Sombeval.  
A 16 ans, il entreprend un apprentissage dans une menuiserie offrant des services de pompes funèbres. A la fin de son apprentissage, il complète sa formation à l'Ecole suisse du bois à Bienne pour obtenir une maîtrise fédérale du métier de menuisier.
A 22 ans, il se met à son compte en tant que menuisier et entrepreneur de pompes funèbres.

Prix: CHF 38.-- (emballage et frais d'envoi non compris).
Commande par email: roc@ijc.ch